CNRS

Rechercher



LE SAUCE-CARNIS Marion

Docteur : 2016

marion.carnis@gmail.com

Directeur de thèse : Vincent Lefèvre
Ecole doctorale : ED 268, Université Sorbonne Nouvelle
Financement : bourse doctorale de Paris 3 ; 2010 : Bourse "Aires culturelles" de l’Université Sorbonne Nouvelle

Titre de thèse : L’émergence du culte de Rāma en Inde à travers le développement de son iconographie entre les Xe et XVIe siècles

Champs de recherches : Histoire de l’art ; iconographie ; histoire des religions

Date de soutenance : 27 juin 2016

Titres et parcours scientifiques

Cursus universitaire

  • 2010 : Master 2 d’Études Indiennes, Université Sorbonne Nouvelle - Paris3 (Dir. V. Lefèvre)
    Sujet de mémoire : "L’émergence du culte de Rāma à travers le développement de son iconographie. Choix géographiques, chronologiques et étude des sources".
  • 2009 : Master 1 d’Études Indiennes, Université Sorbonne Nouvelle - Paris3 (Dir. M.-L. Barazer-Billoret)
    Sujet de mémoire : "Le temple de Chintala Veṅkaṭaramaṇa de Tāḍpatri (Andhra-Pradesh) et son programme iconographique."
  • 2008 : Licence LCE Études Indiennes, Université Sorbonne Nouvelle - Paris3
  • 2006 : Diplôme de Premier Cycle de l’École du Louvre, spécialité Arts de l’Inde et des Pays Indianisés d’Asie du Sud-Est.

Responsabilités administratives et scientifiques

  • 2012-2015 : Représentante des doctorants au Conseil de Laboratoire de l’UMR 7528.
  • 2013 : Co-organisatrice (avec Pegah Faghiri) de la Première Journée des Doctorants de l’UMR, le 25 novembre 2013, Paris.
  • 2011-2012 : Membre du Comité d’organisation des 15e Rencontres Jeunes Chercheurs (RJC) de l’ED 268 - Langage et langues : description, théorisation, transmission.
  • 2011-2010 : Membre du Comité d’organisation des 14e Rencontres Jeunes Chercheurs (RJC) de l’ED 268 - Langage et langues : description, théorisation, transmission.

Missions et travaux de terrain

  • Octobre 2010 – janvier 2011 : mission de terrain, Karṇāṭaka, Andhra Pradesh, Tamil Nadu.
  • Août 2008 : Relevés photographiques au temple de Chintala Veṅkaṭaramaṇa de Tāḍpatri (Andhra-Pradesh).

Affiliation à des sociétés savantes

  • European Association for South Asian Archaeology and Art.

Participation à des colloques ou des séminaires

  • 2015 : Les héros du Rāmāyaṇa dans les décors sculptés des temples indiens, colloque international "L’épopée : le héros entre histoire et mythe de l’Antiquité à la Renaissance en Occident", Amiens, Centre d’Études médiévales, Université de Picardie – Jules Verne (11 – 13 mars 2015).
  • 2014 : Présentation de la thèse en cours : problématique, objectif, méthodologie et premiers résultats, 2ème Journée des doctorants de l’UMR 7528 (26 novembre 2014).
  • 2014 : From Narrative to Iconic Picture : When the Image Becomes a “pictogram”, 22nd South Asian Archaeology and Art Conference (Stockholm, 30 juin – 4 juillet 2014).
  • 2014 : Les représentations de Rāma et du Rāmāyaṇa dans les décors sculptés du l’Empire de Vijayanagar (1336-1565), IXe Journée Monde Indien, UMR 7528 (23 mai 2014).
Activités professionnelles

Enseignements

  • Depuis 2011 : École du Louvre, Chargée de TDO en Arts de l’Inde et des Pays Indianisés de l’Asie, 1ère et 2ème années.
    Enseignement en histoire de l’art de l’Inde, du Cambodge, de l’Indonésie, de Champa, du Népal et du Tibet.
  • Depuis 2015 : Conférencière pour l’Association Française des Amis de l’Orient (AFAO).
Publications et communications

Publications

  • "Les héros du Rāmāyaṇa dans les décors sculptés des temples indiens", Actes du colloque international "L’épopée : le héros entre histoire et mythe de l’Antiquité à la Renaissance en Occident", Amiens, Presses du "Centre d’Études médiévales", Université de Picardie – Jules Verne. [À paraître]
  • "From Narrative to Iconic Picture : When the Image Becomes a ‘Pictogram’", Actes du colloque de the European Association of South Asian Archaeologists (EASAA) 2014. [À paraître]
  • Les sanctuaires du monde, ouvrage collectif sous la direction de Matthieu Grimperet. Robert Laffont, 2014.
  • "Narration et pouvoir politique", Le Journal Spéciale’Z, n°2, Juin 2011, p. 112-127.
Rapport de mission de terrain

Rapport : mission de terrain, 17 octobre 2010 – 11 janvier 2011
Karnataka, Andhra Pradesh, Tamil Nadu

Au cours de notre thèse, notre objectif est d’observer la place de Rama dans l’archéologie. Nous voulons constater, du fait de la multiplication des représentations de Rama dans les temples de Vishnou et par l’établissement de ses propres temples, une prise d’importance révélatrice du rôle nouveau du dieu dans le panthéon hindou.
L’Empire de Vijayanagar nous semble constituer un point focal pertinent dans l’évolution du statut de Rama. Cette période de l’histoire de l’art indien a été principalement étudiée à partir de la capitale de l’empire, Hampi. En dehors de ce site, un travail colossal reste à accomplir et nous souhaitons précisément axer nos recherches sur le patrimoine provincial hérité de cette période.
Un tel projet nécessitait en premier lieu un travail de terrain afin de dresser un corpus et de nous permettre de procéder aux relevés (photographiques et topographiques) des monuments.
Afin de préparer ce voyage, nous avons répertorié des temples de l’époque de Vijayanagar à partir d’un grand nombre d’ouvrages. Souvent, ceux-ci indiquent des temples dont on est certain qu’ils datent de la période qui nous intéresse, sans plus de précision.Nous devions vérifier sur place, dans les temples de notre liste, que Rama et le Ramayana étaient représentés.
Dans les temples où ils l’étaient, nous souhaitions procéder aux relevés photographiques, et éventuellement topographiques (pour ceux dont nous ne connaissions pas de plan), du temple afin de pouvoir travailler d’après cette documentation à notre retour en France.
Outre les temples déjà listés, nous nous sommes renseignée sur place pour tenter de découvrir de nouveaux monuments ignorés de nous.
Nous avons visité une centaine de temples et rapporté environ 5 000 photos, des plans et des mesures qui vont nous permettre de travailler depuis Paris.
Nous avons réalisé au cours du voyage qu’il était souhaitable de remonter un peu plus haut dans le temps pour retracer l’histoire de la représentation du Ramayana. Pour cela, nous avons visité ou revisité des sites bien connus : temples du nord du Karnataka d’époque Calukya, Somnathpur, Belur et Halebiḍ d’époque Hoysala, temples de Kancipuram d’époque Pallava.
Pour ce qui est de l’époque de Vijayanagar, les sites présentant le plus d’intérêt sont groupés dans le sud de l’Andhra Pradesh dans la région traditionnellement appelée Rayalaseema (« Le pays des rois »). On peut aussi retenir Bhatkal et Hampi au Karnataka.

  

Bhatkal, Khetapai Narayana, mission Inde 2010 - Crédits : M. LE SAUCE CARNIS {JPEG} Bhatkal, Khetapai Narayana - mission Inde 2010 - Crédits : M. LE SAUCE CARNIS {JPEG} Tadpatri, Temple de Chintala Venkataramana, 2010 - Crédits : M. LE SAUCE CARNIS {JPEG}

 

mis à jour le