CNRS

Rechercher



REVIRE Nicolas

Docteur (études indiennes) : 2016
nicolasrevire@hotmail.com

Directrice de thèse : Claudine Bautze-Picron, CNRS - UMR7528 Mondes iranien et indien
Co-directeur : P. Skilling
École doctorale : ED 268, Université Sorbonne Nouvelle
Financement : bourse "Aires culturelles" de l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 pour aider au financement d’un séjour de recherche en Chine (avril 2011).

Titre de thèse : Étude iconographique des buddhas en bhadrāsana au cours du premier millénaire : origine et développement de l’Inde à l’Asie du Sud-Est.

 

Date de soutenance : 10 décembre 2016

Résumé de thèse

L’iconographie des buddhas en bhadrāsana, c’est-à-dire assis avec les deux jambes pendantes, est une particularité que l’on retrouve dans toute l’Asie bouddhique, de l’Inde et la Sérinde à l’Asie du Sud-Est. Le but de cette recherche est de constituer et étudier un corpus exhaustif d’images de buddhas en bhadrāsana pour l’Asie du Sud-Est, ainsi qu’un corpus partiel pour l’Asie du Sud et l’Extrême-Orient. Nous tenterons aussi d’en déterminer les origines précises et de comprendre le développement ultérieur de cette iconographie hors de l’Inde. Pour ce faire, une étude comparative sera réalisée afin de déceler la portée des influences artistiques et les filiations entre les différents groupes du corpus étudié. Enfin, nous nous essaierons à l’identification de cette représentation iconographique qu’il conviendra autant que possible de restituer dans son contexte archéologique d’origine : grottes, stūpa, complexes religieux, etc. Notre hypothèse de départ étant que ce type de représentation – très à la mode dès la fin du Ve siècle en Inde, puis en Chine et plus tard, autour du VIIe-IXe siècles, en Asie du Sud-Est – doit peut-être véhiculer une certaine idéologie ou pratique du bouddhisme, voire un « sectarisme » qu’il conviendra de démontrer. Cette iconographie s’appuyait peut-être aussi sur un corpus de textes en circulation au cours du premier millénaire – aujourd’hui disparus ? – et que nous tenterons d’identifier. On constate par ailleurs que cette posture devient obsolète à l’orée du deuxième millénaire en Asie du Sud-Est avant de ne ressurgir partiellement à Pagan et à Sukhothai qu’autour du XIII-XIVe siècles.

Titres et parcours scientifiques

Cursus universitaire

  • Master 2 recherche (spécialité Langue, Littérature et Civilisations indiennes), Paris 3-Sorbonne nouvelle, UFR Orient & Monde arabe (sous la direction de Michel Jacq-Hergoualc’h – Mention très bien), obtenu en juillet 2008.
    Introduction à l’étude des bouddhas en pralambapādāsana dans l’art de Dvāravatī : le cas du Wat Phra Men – Nakhon Pathom, mémoire de Master 2 Recherche, Paris 3-Sorbonne nouvelle, juin 2008, 2 volumes, 156 p. + 167 fig.

Affiliations à des sociétés savantes

  • Membre à vie de la Siam Society de Bangkok.
  • Membre de la Société Asiatique depuis 2009.

Voyages d’étude

  • Participation au IVIème congrès de l’IABS qui s’est déroulé du 20 au 25 juin 2011 à Taiwan, avec le soutien financier de l’UMR 7528 et de l’École doctorale 268 pour couvrir les frais de voyage.
Publications et communications

Publications

  • “Some Reconsiderations on Pendant-Legged Buddha Images in the Dvāravatī Artistic Tradition”, Bulletin of the Indo-Pacific Prehistory Association, Volume 31, 2011, p. 37-49.
  • “Review Article : Pierre Dupont’s L’archéologie mône de Dvāravatī and its English Translation by Joyanto K. Sen, in Relation with Continuing Research”, Journal of the Siam Society, Volume 99, 2011, p. 196-225.
  • “Iconographical Issues in the Archeology of Wat Phra Men, Nakhon Pathom”, Journal of the Siam Society, Volume 98, 2010, pp. 75-115.
  • « À propos d’une “tête” de khakkhara conservée au Musée national de Bangkok », Aséanie, numéro 24, 2009, p. 111-134.

Participation à des colloques, congrès, séminaires, 2010-2012

  • Participation à la conférence internationale “Buddhist Linkages in South and Southeast Asia : Perspectives and Prospects”, organisée par le Département des études bouddhiques de l’université de Delhi, Inde, du 07 au 09 octobre 2011. Présentation d’une communication sur le thème : “Facts and Fiction : The Myth of Suvarṇabhūmi Through the Thai and Burmese Looking Glass”
  • Participation à la 11e conférence internationale Thai Studies, tenu à Bangkok du 26 au 28 juillet 2011. Organisation d’un panel intitulé “Religious and Cultural Practices in Pre-Modern Thailand” et présentation d’une communication : “A New Look at the Archaeology of Nakhon Pathom : the Cases of Wat Phra Men and Chedi Chula Prathon”.
  • Participation au 16e congrès de l’International Association of Buddhist Studies (IABS), tenu du 20 au 25 juin 2011 au Dharma Drum College à Taiwan. Deux communications ont été présentées : 1) “Note on Buddhist Practices and Rituals in Dvāravatī as gleaned from Archaeological Evidence” et 2) “Maitreya or Not ? Understanding Bhadrāsana Buddhas in Southeast Asia during the First Millennium CE”.
  • Invitation à la conférence Buddhist Dynamics in Premodern Southeast Asia, le 10 et 11 mars 2011 au Centre Nalanda-Sriwijaya, Institut des études Sud-Est asiatiques, Singapore. Présentation d’une communication sur le thème : “Re-exploring the Buddhist ‘Foundation Deposits’ at Chedi Chula Prathon, Nakhon Pathom”.
  • Invitation à donner une communication sur le thème : « Les buddhas assis en majesté du Wat Phra Men de Nakhon Pathom », présentée au séminaire organisé par le Centre de documentation et de recherches d’études franco-thaï (CEDREFT), dans le cadre du projet de recherche intitulé Nakhon Pathom dans les documents français, tenu à l’université Silpakorn, campus de Sanam Chan, Nakhon Pathom, Thaïlande, le 13 décembre 2010.
  • Participation à la 13e conférence internationale de l’Association européenne des archéologues de l’Asie du Sud-Est (EurASEAA), tenue à la Freie Universität de Berlin du 27 septembre au 1er octobre 2010. Présentation d’une communication sur le thème : “New Perspectives on the Origin and Spread of Seated Buddhas in Bhadrāsana throughout Southeast Asia”.

Traductions

Ouvrages

  • Divination au royaume de Siam : le corps, la guerre, le destin / texte de Pattaratorn Chirapravati, traduit de l’anglais, Presses universitaires de France, 2011, 101p. (collection "Sources")
    Cet ouvrage a reçu le prix "Nuit du Livre" à Paris, catégorie coffret en mars 2012
  • Le Dieu de Bouddha, traduction intégrale de l’œuvre en anglais : The God of Buddha par Jamshed K. Fozdar. Bangkok : Songsyam Publishers, 2006, 196 p.

Articles

  • "La ville ancienne de Khu Bua", (article de Phatcharin Sukpramun, traduit du thaï), paru dans le catalogue de l’exposition Dvāravatī : aux sources du bouddhisme en Thaïlande, Musée Guimet, Paris, 2009, p. 193-197.
  • "L’image du Buddha sur Phanasbodi", (article de Rungrot Thamrungrueang, traduit du thaï), paru dans le catalogue de l’exposition Dvāravatī : aux sources du bouddhisme en Thaïlande, Musée Guimet, Paris, 2009, p. 83-87.
  • "Des images moulées au service de l’idéologie du mérite", (article de Peter Skilling, traduit de l’anglais), paru dans le catalogue de l’exposition Dvāravatī : aux sources du bouddhisme en Thaïlande, Musée Guimet, Paris, 2009, p. 107-113.
  • "Nouvelles découvertes en Andhra Pradesh : la vie du Bouddha de Phanigiri", (article de Peter Skilling, traduit de l’anglais), paru dans le cycle de conférences (2007-2008), Iéna-EFEO, Paris, 2009.

 

mis à jour le